The only free DSP & SSP + Social Shopping network, blockchain powered & GDPR compliant.

5, Secretary's Lane. GX11AA Gibraltar
+16466613141
contact@advertz.io

Advertz.io

Les bloqueurs de publicités : un phénomène inquiétant

Un marché en pleine évolution

Depuis plusieurs années, le nombre de publicité en ligne explose. L’internaute voit sur les pages qu’il consulte de très nombreuses annonces et est suivi par de nombreux cookies. Cela nuit fortement à la navigation, à la lecture de la page sans parler du ralentissement créé notamment lorsque le contenu est constitué d’une bannière ou d’une vidéo. « La publicité sur internet dérange 8 personnes sur 10 » selon un sondage réalisé par l’Express. Les sondés la jugent omniprésente, trop visible, agressive et peu attrayante. Pour faire face à cela de plus en d’internautes se tournent vers les bloqueurs de publicité. Ils permettent de cacher tout ou partie des contenus publicitaires sur la page active. Ce système est parfaitement légal et se télécharge très simplement en quelques clics.

Quel est le nombre d’utilisateurs qui utilisent un tel dispositif ?

La publicité est présente sur toutes les surfaces (ordinateurs, tablettes, smartphones…), tout comme les bloqueurs de publicités. Il est difficile d’obtenir des chiffres précis de par la diversité des logiciels utilisés. On estime le nombre d’internautes utilisant ce dispositif à au moins 30% en France et jusqu’à 90% dans certains pays asiatiques. Le leader du marché, le danois « Ad Block Plus » revendique déjà plus de 600 millions de téléchargements, et ce n’est pas la seule offre présente sur le marché. Nous pouvons affirmer ainsi qu’un très grand nombre d’utilisateurs utilisent « Ad Block ».

Quelles pertes cela représente pour les annonceurs ?

Les annonceurs sont les premières victimes de l’utilisation de ces bloqueurs de publicités. Lorsqu’un site diffuse du contenu publicitaire, il ne peut pas savoir si les internautes ont réellement vu ce contenu. Si un internaute utilise un bloqueur de publicité et consulte une page, il sera comptabilisé comme ayant vu le contenu publicitaire. Ainsi, l’annonceur ne connait pas la portée réelle de sa campagne car le trafic des diffuseurs (sites web ou blogs) est faussé. Les annonceurs payent une campagne avec un objectif quantitatif défini à l’avance et paiera en conséquence alors que la portée réelle sera divisée par deux environ.

Quelles solutions sont envisageables ?

L’Etat Français ou la Commission Européenne peuvent prendre le problème à bras le corps et mettre en place une autorité de régulation du secteur publicitaire en ligne. Cette solution n’est pas encore développée mais de nombreux acteurs du marché ont déjà indiqués être en faveur d’un tel projet.

Cependant, la technologie Blockchain permet d’authentifier le trafic en opérant de manière décentralisée. L’annonceur peut connaitre la portée réelle de sa campagne tout en payant le juste prix ce qui constitue une solution d’avenir.

 

Post a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.